3 idées permettant de réaliser des économies d’impôt pour clore l’année 2021

Man and child

La province rouvre et nous sommes soudainement submergés de choix. Organiser une fête d’entreprise en personne ou en ligne? Quitter la ville ou rester à la maison ? Et si nous restons à la maison, quels sont les neuf proches que nous allons inviter à dîner ?

Si la « planification fiscale » ne figure pas sur votre liste des fêtes, nous sommes là pour vous.

Voici quelques décisions de fin d’année que vous pouvez présenter à vos conseillers financiers et fiscaux. Prendre le temps d’avoir une conversation de cinq minutes maintenant peut vous rapporter beaucoup au moment de remplir votre déclaration d’impôts 2021. 

Voici trois questions à poser à votre conseiller avant le 31 décembre. 

1. EST-IL POSSIBLE DE TIRER PARTI D’UNE PERTE DE PLACEMENT?

Si l’un de vos placements tire de l’arrière, vous devriez songer à profiter de l’occasion pour tirer parti de la stratégie de vente à perte à des fins fiscales. En vendant un placement qui a perdu de sa valeur, vous pouvez présenter une demande de perte en capital. D’un point de vue fiscal, les pertes annulent les gains, ce qui réduit l’impôt sur le revenu. Voici quand cette stratégie peut s’avérer utile :

  • Lorsque vous devez compenser l’imposition des gains en capital.
  • Si vous croyez que le placement ne correspond plus à votre profil d’investisseur.
  • Si le coût de la vente du placement n’entraîne pas des frais exorbitants. 

Votre conseiller de la Financière des avocates et avocats peut vous aider à déterminer si la vente à perte à des fins fiscales est une stratégie qui vous convient pour l’année 2021. 

2. QUELLE EST LA MEILLEURE FAÇON DE PARTAGER MA BONNE FORTUNE? 

Que les dons que vous effectuez auprès de vos organismes de bienfaisance préférés vous permettent de réaliser des économies d’impôts ou non, il ne fait aucun doute que plusieurs organisations ont besoin d’un coup de pouce cette année. Si vous avez la chance de vous trouver dans une position qui vous permettrait de donner un coup de main à d’autres, discutez avec votre conseiller de deux façons courantes de partager votre patrimoine. 




Vous souhaitez faire preuve de générosité, mais ne savez pas comment vous y prendre? Le gouvernement du Canada a rédigé une liste complète des organismes de bienfaisance enregistrés.

Dons en espèces Dons en nature (autres qu’en espèces)

Lorsque vous effectuez un don en espèces à un organisme de bienfaisance enregistré, vous obtenez un crédit d’impôt. Les crédits inutilisés peuvent être reportés afin de réduire vos impôts au cours de l’une des cinq années suivantes. 

Plutôt que d’avoir recours à la stratégie de vente à perte à des fins fiscales, vous pouvez faire don de titres comme des actions, des obligations et des fonds communs de placement à des organismes de bienfaisance afin de réduire vos impôts. 

Au Québec, vous pouvez récupérer jusqu'à 53 % sous forme de crédits d'impôt pour dons de bienfaisance de l'Agence du revenu du Canada (ARC) et de Revenu Québec. Les dons de titres cotés sont admissibles à un taux d’inclusion de zéro pour cent pour le gain en capital, ce qui éliminera complètement l’imposition des gains en capital.
Vous souhaitez faire preuve de générosité, mais ne savez pas comment vous y prendre? Le gouvernement du Canada a rédigé une liste complète des organismes de bienfaisance enregistrés.

3. DEVRAIS-JE REMPLIR AU MAXIMUM LE REEE DE MES ENFANTS? 

Le dernier jour pour contribuer au régime enregistré d’épargne-étude (REEE) de vos enfants afin de profiter de la contribution équivalente du gouvernement est le 31 décembre. Le gouvernement ajoutera la subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) à hauteur de 20 % de vos contributions à votre REEE, jusqu’à concurrence de 500 $ par enfant par année. Children in Quebec may qualify for an additional $250 per year through the Quebec education savings incentive (QESI).

Les REEE représentent une partie importante de votre plan fiscal familial pour deux raisons : d’abord, les gains de placement sont à imposition différée. De plus, lorsque vous retirez de l’argent de votre régime pour payer les études postsecondaires de l’un de vos enfants, le revenu est imposé au taux d’imposition marginal de cet enfant, qui sera fort probablement inférieur au vôtre.

Prenez toujours des décisions qui pourraient avoir une incidence sur vos impôts après avoir consulté un fiscaliste ou un spécialiste en assurances ou en placements qualifié. Parlez à votre conseiller de la Financière des avocates et avocats des options qui s’offrent à vous pour vous préparer à laisser l’année 2021 derrière vous.

7 décembre 2021