Avantages au travail

Business people in a meeting room

Si l’argent n’est pas la clé de la fidélité, les soins de santé le sont peut-être.

Traditionnellement, c’était la paie qui scellait l’issue des guerres de talents. De nouvelles recherches effectuées dans le cadre du rapport de 2022 sur l’état du marché du droit indiquent toutefois qu’en dépit du taux de roulement sans précédent des cabinets d’avocats1, la hausse constante des salaires pourrait être moins stimulante qu’auparavant.

En effet, les années de repos et de réflexion engendrées par la COVID-19  ont donné l’occasion aux Canadiens de revoir leurs priorités, et bon nombre d’entre nous ont relégué la question monétaire au second plan. Le même rapport révèle également que les cabinets où le taux de roulement est le plus bas « ont tendance à afficher la plus faible croissance du marché au chapitre de la rémunération ». 

Minimiser l’importance de l’argent peut sembler relever du cliché ou de l’idéalisme. Après tout, nos revenus nous permettent de prendre soin de notre famille. Cependant, se pourrait-il qu’une hausse de salaire ne soit pas la seule façon d’y arriver? 

Rédacteur pour le Magazine de l’Association du Barreau canadien, Doug Beazly avance que les cabinets d’avocats « doivent miser sur les facteurs liés à la qualité de vie s’ils souhaitent conserver leur effectif ». Les régimes collectifs, comme les soins de santé, les fonds de retraite et l’assurance vie, sont des éléments essentiels de l’équation.

« Si je me fie à mon expérience, affirme Patty McDonald, conseillère de la Financière des avocates et avocats située à Halifax, je ne crois pas que beaucoup de personnes à la recherche d’un emploi dans le domaine juridique envisageraient seulement d’accepter une offre d’un cabinet qui ne propose pas de régime collectif. »

Nous avons demandé à Mme McDonald ce qui distingue un régime d’un autre, ce que représente un bon régime d’assurance collective pour votre bassin de talents, et pourquoi la communication est possiblement l’aspect le plus important de votre plan.

Q. QU’EST-CE QUI EXPLIQUE L’IMPORTANCE D’UN RÉGIME COLLECTIF DANS UN MILIEU DE TRAVAIL?

R. Je travaille dans le domaine des régimes d’assurance collective depuis 1998, mais c’est la COVID-19 qui nous a permis de constater à quel point ces régimes sont importants pour les propriétaires d’entreprise et pour leurs employés. 

Au début de la pandémie, nous étions nerveux pour nos clients, car nous ne savions pas s’ils pourraient rester ouverts. 

Au final, les propriétaires d’entreprise ont dû renoncer à beaucoup de choses pendant cette période, mais la vaste majorité, voire la totalité, de nos clients ont conservé leur régime collectif, car ils comprennent l’importance qu’il revêt pour leurs employés.

Mettre en œuvre un programme d’avantages sociaux collectif constitue un investissement abordable pour les employeurs. Cela assure la fidélité des employés en faisant en sorte qu’ils se sentent valorisés, en plus d’attirer des talents fidèles qui ajouteront de la valeur à long terme à l’organisation. Essentiellement, ce type d’initiative atteste de la solidité de votre entreprise. 

Q. DE QUOI S’AGIT-IL EXACTEMENT? QUELS TYPES D’AVANTAGES COMPRENNENT CES PROGRAMMES? 

R. Le régime de base que nous offrons par le biais de la Financière des avocates et avocats comprend une assurance vie, une garantie en cas de décès ou de mutilation par accident, une assurance vie des personnes à charge pour votre conjoint et vos enfants, ainsi qu’une assurance soins médicaux et médicaments. 

Nous offrons également des avantages complémentaires qui permettent aux employeurs d’ajouter des options à leur programme. Ils choisissent presque toujours l’assurance soins dentaires et l’assurance soins de la vue. 

L’assurance invalidité à long terme est aussi ajoutée à de nombreux régimes. La couverture d’assurance invalidité de la Financière des avocates et avocats est unique, car elle est conçue spécifiquement pour la communauté juridique. On vous regroupe avec d’autres avocats (plutôt que des pompiers par exemple) pour que les coûts et les risques soient partagés avec des personnes dont la vie professionnelle est semblable à la vôtre. La définition d’invalidité et les sources de revenus sont également adaptées aux avocats et ne sont généralement pas employées à l’extérieur de la Financière des avocates et avocats.

Il arrive aussi qu’une organisation décide d’offrir des avantages sociaux au moyen d’une autoassurance, c’est-à-dire que chaque employé conserve ses factures de soins médicaux, par exemple, que l’employeur rembourse plus tard. L’idée derrière ce choix est que ce sera moins dispendieux si la main-d’œuvre est généralement en bonne santé. Cependant, les travailleurs n’ont droit à aucune confidentialité lorsqu’ils ont un problème de santé et leur employeur connaît le montant exact  qu’ils lui coûtent. À l’inverse, un régime collectif assure la confidentialité, la protection financière et une couverture à taux préférentiel pour les propriétaires d’entreprise et leurs employés. 

Q. SI UN CABINET SOUHAITE LANCER UN RÉGIME D’AVANTAGES SOCIAUX COLLECTIF, COMBIEN DE TEMPS CELA NÉCESSITERA-T-IL?  

R. Cela dépend de plusieurs facteurs. Il nous est déjà arrivé de travailler avec un cabinet d’avocats qui souhaitait absolument engager un candidat qui n’accepterait l’offre que s’il avait accès à un régime d’avantages sociaux collectif. Nous nous sommes donc dépêchés de mettre au point un programme en deux semaines. 

Il nous faut habituellement environ un mois pour déployer une police. Ainsi, nous avons le temps d’établir la police, de créer les documents connexes et d’envoyer les communications pertinentes aux employés.

De plus, bien que ce ne soit pas courant, nous pouvons aussi établir un régime de façon rétroactive si une entreprise nous dit vouloir un programme le jour même ou pour le mois précédent. Vous vous dites probablement que c’est impossible puisque c’est déjà passé. Pourtant, si l’organisation demande à ses employés de conserver leurs factures, nous pouvons créer un régime qui les remboursera.  La période rétroactive est généralement d’un ou deux mois, tout au plus.

En fait, tout cela se résume à ce que l’entreprise veut. En général, je recommande de commencer par le programme le plus simple, qui comprend tous les avantages essentiels, puis d’ajouter des améliorations par la suite.  

Q. EXISTE-T-IL CERTAINS ENJEUX PROPRES AU DOMAINE JURIDIQUE DONT UN ASSOCIÉ DEVRAIT TENIR COMPTE AU MOMENT DE LANCER UN RÉGIME COLLECTIF?

R. C’est un secteur où le taux de roulement est élevé et où la plupart des candidats n’envisageront même pas d’accepter un emploi s’il n’est pas assorti d’un programme d’assurance collective. Dans ce domaine, il s’agit d’une attente de base. De plus, les cabinets sont dans une excellente position pour offrir un tel programme, bien plus que d’autres entreprises de petite taille, grâce au régime que nous proposons par l’entremise de la Financière des avocates et avocats

Comme la Financière des avocates et avocats est une association, vous rejoignez un groupe d’assurés composé de milliers d’autres participants, et pas seulement de ceux provenant de votre organisation. Plus les participants sont nombreux, plus les taux demeurent stables et peu élevés. 

Par exemple, supposons que vous avez cinq employés et que l’un d’entre eux a besoin d’une assurance pour un médicament délivré sur ordonnance qui coûte 20 000 $. C’est bien entendu impossible. Vos taux seraient bien trop élevés et vous seriez forcé de réduire la couverture. Toutefois, dans le modèle associatif, chaque personne aura une moins grande incidence sur la hausse des coûts. Je crois que la couverture et la tarification concurrentielles que nous offrons en surprendraient plus d’un.

Q. ENFIN, SI LES RÉGIMES D’AVANTAGES SOCIAUX COLLECTIFS SONT SI IMPORTANTS DANS LA COMMUNAUTÉ JURIDIQUE, POURRAIENT-ILS ÉVENTUELLEMENT REMPLACER LES HAUSSES SALARIALES? PAR EXEMPLE, UNE ORGANISATION POURRAIT-ELLE  DÉCIDER D’AJOUTER L’ASSURANCE SOINS DENTAIRES PLUTÔT QUE D’AUGMENTER LA PAIE DE TOUS SES EMPLOYÉS? 

R. L’importance de ces programmes ne doit pas être sous-estimée. Comme je l’ai déjà dit plus tôt, les régimes d’assurance collective sont une marque de légitimité de votre organisation en plus de renforcer le moral de vos employés. Toutefois, la communication est aussi un facteur essentiel. 

La valeur d’un régime d’avantages sociaux collectif est proportionnelle à la qualité des renseignements fournis aux participants. Les employeurs ont la responsabilité d’indiquer clairement la couverture qu’ils fournissent et d’en expliquer le fonctionnement lorsqu’un employé doit y avoir recours. 

En ce qui concerne la rémunération, je crois fermement qu’il peut être trompeur de se fier uniquement au salaire annuel, car ce chiffre ne comprend pas les coûts des soins médicaux, les frais de stationnement, les frais de scolarité et les cotisations au fonds de retraite. Pourtant, ces sommes s’accumulent. Nous encourageons les employeurs à fournir à chaque employé un sommaire de sa rémunération globale au moment de son embauche et une fois par année par la suite, de sorte que l’employé puisse réellement voir la valeur monétaire de ces avantages. Les employés sont souvent agréablement surpris de découvrir que leur rémunération globale est plus élevée qu’ils ne le croyaient.

L’argent est bien entendu important. Ce n’est certainement pas notre entreprise financière qui vous l’apprend. Or, lorsque vos employés signent un contrat avec vous, ils ne tiennent pas uniquement compte de leur salaire. Nous n’irons pas jusqu’à prétendre qu’ils seraient prêts à travailler bénévolement.

Toutefois, s’ils font des efforts supplémentaires en se présentant à l’avance après avoir affronté une pluie glaciale ou en se connectant après cinq heures de sommeil alors que leur bambin malade se trouve dans la pièce adjacente, c’est qu’ils sont conscients du côté spécial de faire partie d’une organisation qui leur accorde de l’importance.

Bien que le sentiment d'être apprécié soit intangible, la façon de le susciter est concrète et claire. Faites savoir à vos employés que le vôtre est un lieu de travail où leurs compétences seront valorisées à long terme. S’ils n’ont pas à se préoccuper des coûts des soins de santé, de leur fonds de retraite ou de ce qui arrivera à leur famille si le pire se produit, vos employés seront plus détendus et aptes à se concentrer sur les projets de longue haleine que vous aviez en tête au moment de lancer votre entreprise.

Nous pouvons vous aider.

Demandez à un spécialiste en avantages sociaux de quelle manière un régime collectif peut vous aider à attirer et à récompenser les talents sans engloutir votre budget.

Commencer

 


Source : 1. ABA Journal : « Law firms came ‘dangerously close’ to losing almost a quarter of their associates in 2021, new report says », janvier 2022

10 février 2023