Louer ou acheter : le dilemme d’une génération

Une famille, un chien, une belle voiture et une grande maison. 
Le voilà, le fameux american dream

Acheter une propriété a longtemps été l’objectif ultime d’une vie, comme gage de réussite. Ce rêve tant convoité par nos parents et nos grands-parents est aujourd’hui remis en question par plusieurs, particulièrement par les plus jeunes. La réalité du marché immobilier est telle, que de moins en moins de jeunes peuvent se permettre de rêver à l’achat d’une maison et même d’un condo. En effet, avec la surchauffe immobilière des deux dernières années, on constate au Québec une hausse fulgurante de plus de 20 % des prix en 2022, pour un prix médian de 415 444 $1. L’indice d’accessibilité au logement connaît d’ailleurs « sa pire détérioration au premier trimestre depuis 27 ans (…). Sur 12 mois, c’est la pire détérioration en 40 ans. »2

Le rêve de devenir propriétaire étant aujourd’hui beaucoup moins accessible, voire impossible pour de nombreux premiers acheteurs, la nouvelle génération considère plutôt se tourner vers l’idée de devenir locataire. 

Mais la question se pose : sur le plan financier, vaut-il mieux louer ou acheter?  
Prenons d’abord un moment pour peser les pours et les contres de chacune de ces options. 

Dans la peau d’un acheteur

Avantages

1.  Un marathon, pas un sprint
Devenir propriétaire engendre des frais d’achat qui seront à amortir à long terme. 
En revanche, si vous êtes à la recherche de stabilité et si vous n’avez pas en tête de revendre durant les 5 à 6 premières années, ces paiements vous permettront d’accumuler votre capital dans un investissement stable3. À long terme, l’achat d’une propriété est ainsi l’option la plus avantageuse pour vous. 

2.  Ici, c’est chez vous
Vous ne devez rien à personne. Votre propriété vous appartient, ce qui signifie que vous pouvez en faire ce que vous voulez, entreprendre toutes les rénovations, accrocher tous les cadres, faire tous les trous, sans ne jamais avoir à demander la permission. Vous avez ainsi toute la liberté de faire de votre propriété, votre chez-vous.  

3.  Acheter, ça rapporte
Lorsque vous êtes propriétaire, dans le cas d’un immeuble ou d’une maison, vous avez l’option de louer une partie de votre propriété. Ce revenu supplémentaire pourrait vous aider à rentabiliser votre achat tout en vous permettant de réaliser vos projets d’avenir que vous remettez au lendemain depuis longtemps comme un voyage ou un projet de rénovation. 

Inconvénients4

  • Coûts irrécupérables, notamment la taxe foncière
  • Prêt hypothécaire sujet aux fluctuations des taux d’intérêt
  • Réparation et entretien à vos frais

Dans la peau d’un locataire

Avantages 

1.  Tranquillité d’esprit
En cas de situations imprévues comme un bris ou un dégât d’eau, la responsabilité revient à votre propriétaire de prendre en charge le coût des réparations qui y est associé. Un poids énorme en moins qui vous permet de vaquer à vos occupations sans avoir à angoisser à l’idée de devoir planifier l’imprévisible. 

2.  Moins de tracas, plus de temps pour soi
Si vous menez une vie assez occupée, comme la plupart des gens, vous ne voulez certainement pas passer vos temps libres à entretenir votre propriété ou y faire des réparations. En étant locataire, vous vous libérez de cette charge mentale. 

3.  Idéal pour la vie nomade
L’engagement à court terme par bail vous offre la liberté de déménager à votre gré et de le faire rapidement en cas de besoin. Pour les grands voyageurs qui vivent au jour le jour, cette option est la plus adaptée. 

Inconvénients4

  • Le loyer mensuel peut augmenter
  • Vous êtes sujet aux « rénovictions » 
  • Vous n’accumulez aucun capital

Également à votre disposition, un outil de l’Autorité des marchés financiers vous permet d’effectuer un calcul approximatif qui pourrait vous aider à évaluer, selon votre situation financière actuelle, si louer ou acheter est le choix le plus adapté pour vous. 

Mais au-delà d’une liste de pours et de contres, il est nécessaire d’évaluer votre situation et de vous poser les vraies questions. Nous vous proposons alors ce qu’on pourrait appeler une introspection immobilière. Quelques questions essentielles à se poser, en toute honnêteté, avant de faire le grand (ou le plus petit) saut. 

Avez-vous un plan pour les prochaines années? 

Si la réponse est non, nous vous conseillons fortement d’en établir un, peu importe si vous désirez louer ou acheter. Ensuite, il importe de vous questionner sur vos objectifs à moyen-long termes : prévoyez-vous avoir des enfants dans les deux prochaines années? Souhaitez-vous déménager dans une autre ville dans 5 ans? « Votre situation familiale ou votre état civil doivent aussi être pris en compte. Êtes-vous en voie de divorcer? Êtes-vous  célibataire? Serez-vous seul pour assumer les paiements hypothécaires? Il peut parfois s’avérer plus prudent de demeurer locataire un moment »5.  

Où souhaitez-vous déménager? 

Dépendamment de l’endroit où vous décidez de vous installer, que ce soit à Montréal, à Québec, en Gaspésie ou au Saguenay, la réalité immobilière n’est pas la même. Prenez le temps d’évaluer vos options et de comparer les régions selon votre budget et votre mode de vie. Habiter en ville ou en banlieue peut avoir un impact significatif sur le prix d’achat d’une propriété ou le loyer d’un appartement. Si vous êtes flexible, passer d’un mode de vie urbain à rural pourrait vous permettre d’économiser. C’est un pensez-y bien!  

Émotionnellement parlant, êtes-vous prêt à devenir propriétaire? 

Devenir propriétaire est synonyme de nouvelles dépenses, de nouvelles tâches et de nouvelles responsabilités. Les rénovations et les dépenses impromptues font partie du quotidien des propriétaires. Êtes-vous prêt pour un tel investissement de temps et d’argent?5

Propriété = investissement?

Voyez-vous l’achat d’une propriété comme un investissement ou est-ce seulement ce qu’on vous martèle depuis toujours? Au-delà des avantages factuels d’acheter une propriété, est-ce vous ou bien votre père, votre tante, votre voisine ou encore votre collègue de travail qui vous a convaincu que l’achat d’une propriété était un réel investissement à long terme? On vous laisse méditer là-dessus.5

Si après cette introspection, vous cherchez toujours réponses à vos questions, sachez que nos conseillers sont là pour vous donner l’heure juste et vous guider vers la solution la plus adaptée. 

Au final, le choix vous revient. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. De bons ou de mauvais choix. Et nous serons là, peu importe le vôtre.

Nous pouvons vous aider.

Que vous soyez locataire, propriétaire ou encore locataire désireux de devenir propriétaire, nous pouvons vous aider à établir un budget qui vous permettra d’épargner pour l’avenir tout en vivant le moment présent sans vous en faire. Réservez une rencontre de planification financière gratuite dès maintenant. 

Réserver une rencontre

 


Sources

1.    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1875912/immobilier-hausse-ventes-construction-materiaux 
2.    https://www.latribune.ca/2022/05/25/lacces-a-la-propriete-connait-sa-pire-deterioration-depuis-27-ans-au-canada-04a1fd85710cf6b0448f6bd75f7fcce8 
3.    https://www.logisquebec.com/blog/louer-ou-acheter/#:~:text=La%20location%20est%20une%20bonne,%C3%A0%20louer%20plut%C3%B4t%20qu'acheter 
4.    https://soumissionscourtiers.ca/louer-vs-acheter-une-maison/ 
5.    https://www.bnc.ca/particuliers/conseils/maison/louer-ou-acheter-logement.html 

5 juillet 2022