Place aux femmes : 7 stratégies pour briser le « plafond de verre » dans les cabinets.

Lady justice

Bien que les avocates soient plus nombreuses que les avocats dans la profession, on remarque un déséquilibre marqué dans les postes d’associés qui sont encore, à ce jour, occupés en majorité par des hommes. Découvrez le guide Vision et audace : Stratégies gagnantes pour l’avancement des femmes dans les cabinets d’avocats proposé par le projet Justicia, une initiative qui tente de renverser la vapeur et de redonner le pouvoir aux avocates. 

Une majorité de femmes, une minorité d’associées

Depuis 2015, le Barreau du Québec compte plus de femmes que d’hommes1. Selon le rapport annuel de 2020-2021, sur ses 28 517 membres, 15 651 sont des avocates et 64% de la relève sont des femmes2

Ces statistiques parlent d’elles-mêmes. Elles témoignent de la place considérable que représentent les femmes dans la profession. Et pourtant, bien qu’elles soient en majorité, elles sont toujours en minorité lorsqu’il est question des postes d’associées. En effet, selon une analyse des cabinets participant au projet Justicia, le pourcentage d'associées est de 15 %3. Une statistique aussi surprenante qu’inquiétante et sur laquelle il est nécessaire de se pencher. 

Justicia : un projet vers l’égalité

Justicia vise à « développer et à implanter au sein de ces cabinets, au besoin, des politiques, des programmes ou des pratiques exemplaires favorisant la rétention et l’avancement des femmes dans la profession ». Un guide en lien avec le projet propose des pistes de réflexions et des actions concrètes pour guider les cabinets vers un environnement de travail où l’avancement des femmes dans la profession est non seulement possible, mais respecté. 

Bien que publié en 2014, ce guide, est d’autant plus d’actualité aujourd’hui. Dans cet outil, on y brosse un portrait préoccupant des défis auxquels les femmes font face au quotidien sur leur lieu de travail. Préjugés sexistes, peu de modèles professionnels et exclusion en raison de l’omniprésence d’un « Boys’ club » ne représentent que quelques exemples de ce qui constitue le « plafond de verre » auquel les femmes se heurtent lorsque vient le temps d’évoluer au sein de leur cabinet. 

La Financière s’est penchée sur les sept stratégies proposées dans le guide présenté par Justicia pour favoriser le changement et arriver à la parité dans les postes d’associés. Voici ce qu’on en retient. 

1. Soyez à l’écoute

« Les associés directeurs des cabinets d’avocats sont bien placés pour devenir des acteurs de changement en ce qui concerne la promotion des femmes au statut d’associée ». En effet, le changement passe d’abord par un désir de la part de la direction de faire bouger les choses. Soyez à l’écoute des femmes de votre cabinet, de leurs besoins et de leur réalité qui n’est pas la vôtre. 

2. Formulez un énoncé d’engagement

Soyez clair face à votre position. Si vous voulez un cabinet où l’ensemble de ses membres ont accès aux mêmes opportunités, faites en sorte que le message soit compris de tous en rédigeant un énoncé qui vous guidera, vous et votre cabinet. 

3. Faites passer votre message

Prendre position sur un tel enjeu veut aussi dire de le communiquer tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre cabinet. Par exemple, en faire son annonce lors d’une rencontre avec vos membres. 

4. Sensibilisez votre cabinet aux enjeux

La mobilisation de l’ensemble du cabinet est essentielle pour favoriser le changement. Les associés directeurs pourraient, par exemple, organiser un atelier sous forme de discussion sur les différents enjeux entourant la réalité des avocates pour sensibiliser les membres du cabinet. 

5. Tenez compte des exigences de vos clients

Les associés directeurs devraient prendre en considération que plusieurs clients demandent, voire exigent désormais, « une plus grande diversité homme-femme de la part de leurs collaborateurs juridiques ». 

6. Démontrez votre engagement

Vos paroles doivent suivre vos actions. Prenez des mesures concrètes pour favoriser la promotion des femmes. Justicia propose par exemple de s’assurer qu’il y ait des femmes dans toutes les équipes clients et de nommer des femmes à des rôles de leadership lorsqu’elles sont prêtes. 

7. Obtenez le concours et la collaboration de tous

D’autres stratégies peuvent s’avérer intéressantes à mettre en place par les associés directeurs pour assurer la collaboration de tous comme la création d’un comité sur la diversité homme-femme ou de passer en revue les données statistiques liées au sexe. 

Ce guide présente également sept stratégies dédiées aux femmes afin de les aider dans leur processus d’ascension professionnelle. Nous vous invitons à le consulter. D’autres ressources sont également mises à la disposition des avocates et de leur cabinet. En voici quelques-unes pour aller plus loin : 

À noter que les informations présentées dans cet article proviennent du guide Vision et audace : Stratégies gagnantes pour l’avancement des femmes dans les cabinets d’avocats proposé par le projet Justicia

 


Sources : 
1. https://extrajudiciaire.ca/2021/12/01/la-profession-en-chiffres-de-plus-en-plus-de-femmes-avocates/ 
2. Barreau du Québec, mai 2021. Rapport annuel 2020-2021. 
3. https://www.droit-inc.com/article19892-Cabinets-Seulement-une-avocate-sur-six-est-associee

 

7 mars 2022