La valeur des conseils

Couple qui se fait aider par un conseiller

La valeur inestimable des conseils ne fait plus aucun doute

Selon de nombreuses études, les gens qui ont un conseiller prennent de meilleures décisions financières, épargnent davantage pour la retraite, sont plus disciplinés durant les périodes d’incertitude économique et accumulent plus de richesses que les épargnants non conseillés.

Une recherche effectuée par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) au Québec conclut que les ménages ayant un conseiller financier accumulent plus d’actifs que les ménages non conseillés, et que cette accumulation d’actifs augmente dans le temps. Après quatre ans, les actifs investis des ménages ayant un conseiller avaient progressé 1,9 fois de plus que ceux des ménages non conseillés. Après 15 ans, les ménages ayant un conseiller avaient accumulé 3,9 fois plus d’actifs que ceux qui s’occupaient eux-mêmes de leurs finances.

De plus, l’utilisation des services d’un conseiller stimule l’économie. Selon un rapport du Conference Board du Canada datant de septembre 2014, une hausse de 10 % de ménages canadiens incités à épargner par leur conseiller aurait pour effet d’augmenter la richesse des ménages de 4,8 milliards de dollars; de plus, le PIB connaîtrait une croissance additionnelle de 23 milliards de dollars sur une période de 45 ans.

En somme, le recours à un conseiller financier produit une hausse des épargnes des ménages. Les conseillers de la Financière des avocats comprennent les besoins uniques de la communauté juridique.

Communiquez avec votre conseiller local de la Financière des avocats pour mettre en œuvre un régime de protection et de richesse ou pour examiner votre régime actuel. 

2 novembre 2017