AVOIR UN ENTRAÎNEUR À VOS CÔTÉS PEUT ÊTRE PAYANT

Coach whistle

Si vous êtes un amateur de golf ou de tennis, vous avez probablement déjà assisté, tout troublé, à l’effondrement mystérieux de votre joueur favori au moment le plus important de sa carrière. Le golf et le tennis figurent parmi les sports professionnels où les athlètes ne peuvent pas recevoir de conseils directs de leur entraîneur lorsqu’ils jouent. Quand les choses vont mal, elles ont tendance à dérailler complètement très rapidement. Le joueur dans cette situation doit se reposer sur son propre talent et son expérience pour se relever. 

« C’est comme ça que les investisseurs doivent se sentir lorsqu’ils gèrent par eux-mêmes leur rapport émotionnel avec l’argent », raconte Michel Dugal, un conseiller de la Financière des avocates et avocats qui, pendant plusieurs années, était entraîneur-chef d’une des meilleures équipes de football au Québec.

Selon M. Dugal, conseiller des avocats accomplis sur les questions d’argent n’est pas si différent qu’entraîner des athlètes de niveau avancé. « Dans les sports de compétition, personne ne veut être un figurant, explique M. Dugal, chaque joueur cherche à s’améliorer et a besoin d’un entraîneur pour établir un plan personnalisé qui combine objectifs de l’équipe et objectifs individuels. »

 Il ajoute qu’en planification financière, « l’équipe » peut être votre famille ou votre cabinet. Cependant, les conseils servent surtout à définir des objectifs personnels. « En tant que conseiller financier, mon travail consiste à créer un plan de match et à encourager mes clients à le suivre. »

M. Dugal explique que tout dépend des trois aspects suivants : 

1.  APPRENDRE LES FONDAMENTAUX

Les fondamentaux de la planification sont toujours les mêmes. Vous avez besoin d’avoir des économies, des investissements et des assurances. Ensuite, il vous faut un plan de base afin que vos revenus puissent contribuer à préparer votre retraite, à protéger vos actifs et à garantir votre héritage. Un bon conseiller peut vous aider à déterminer tôt dans votre carrière quelles sont vos priorités et à vous donner la discipline nécessaire qui vous tiendra engagé. Lorsque vous commencez, vous devez :  

  • établir des objectifs à court terme qui seront faciles à atteindre pour rester sur la bonne voie
  • jeter les bases d’un plan à long terme bien équilibré
  • avoir la bonne protection (assurance) au bon moment 

« Ça peut sembler facile, raconte M. Dugal, mais vous ne pouvez pas vraiment passer aux stratégies financières plus complexes avant d’avoir maîtrisé les fondamentaux. »

2.  CRÉER UN PLAN DE MATCH

Une fois que vous avez adopté les bases, un conseiller peut vous aider à intégrer des stratégies plus complexes qui ajoutent les taxes et la planification successorale à votre plan. « Un plan complexe comporte plus de risques et plus d’occasions de faire preuve de créativité », explique M. Dugal. Un bon plan de match vous prépare à prendre de meilleures décisions pour : 

  • planifier des achats importants
  • protéger votre famille et votre pratique
  • économiser pour l’éducation de vos enfants
  • rembourser votre hypothèque
  • se constituer un pécule pour la retraite

« Plus vous créez votre plan tôt, mieux c’est. Il est impossible de deviner quand vous aurez besoin d’un changement d’orientation, mais lorsque vous avez un plan en place, vous pouvez apporter des ajustements au fur et à mesure », ajoute M. Dugal. 

3.  MAÎTRISER L’ASPECT PSYCHOLOGIQUE

Les planificateurs financiers, tout comme les entraîneurs, aident leurs clients à surmonter les obstacles psychologiques qui apparaissent en cours de route. Cela veut dire qu’ils doivent souvent les aider à : 

  • rester concentrés sur les objectifs à long terme
  • gérer leurs émotions, qui influencent souvent les décisions financières
  • ignorer les rumeurs (dans les manchettes et sur les réseaux sociaux) et toujours penser aux fondamentaux

« Une grande part de notre responsabilité en tant que conseillers consiste à offrir du soutien émotionnel lorsqu’un de nos clients doit prendre une décision difficile. Notre objectif est d’entraîner nos clients, d’assurer qu’ils demeurent concentrés et de montrer comment une meilleure planification mène à de meilleurs résultats », explique M. Dugal. 

Comme tout grand athlète, vous ne dépasserez jamais le stade où vous n’aurez plus besoin de conseils objectifs d’un entraîneur qui sait garder votre concentration sur le match, les bases et les étapes à suivre pour atteindre vos objectifs à long terme.

Communiquer avec un conseiller

À lire aussi :

LA MONTÉE EN FLÈCHE DE L’ÉPARGNE INCITE CERTAINS CANADIENS À SE FIXER DE NOUVEAUX OBJECTIFS

30 avril 2021