4 questions à poser à votre conseiller de la Financière des avocats

people looking at documents on a desk

1. Quelle est ma situation financière actuelle ?

Elle peut s’avérer effrayante mais il est très important que vous ayez une bonne compréhension de votre situation financière actuelle. Cela comprend vos avoirs, vos couvertures d’assurance, vos dettes, vos épargnes et votre tolérance au risque. Ce n’est qu’une fois que vous avez toutes ces informations que vous pouvez identifier les lacunes et les opportunités. Avoir une idée précise de votre situation vous aidera à prendre des décisions éclairées aujourd’hui pour votre avenir.

2. De quel type d’assurance-vie ai-je besoin ?

Il existe deux types principaux d’assurance-vie.

Premièrement il y a l’assurance-vie temporaire qui propose une protection pour une durée déterminée. Si vous avez la trentaine et avez des enfants, vous voudrez peut-être avoir suffisamment de fonds pour couvrir leur train de vie et leur éducation dans le cas où il vous arriverait quelque chose dans 5 ou 10 ans. C’est une assurance qui n’est généralement pas très couteuse et qui vous assurera pendant cette période. L’autre option est l’assurance-vie permanente qui demeure en vigueur tant que le titulaire de police paye les primes. En fonction de vos besoins, un conseiller peut vous aider à déterminer quelle option offre la meilleure valeur possible pour votre situation.

3. Quand puis-je prendre ma retraite ?

C’est une question qui peut s’avérer très complexe, mais plus tôt vous la poserez, plus tôt vous serez en mesure d’élaborer un plan pour y arriver. Vous devrez penser au style de vie et aux types d’activités que vous aimeriez avoir pendant votre retraite, car si vous voulez jouer au golf tous les jours et parcourir le monde, cela exigera un niveau de revenu différent de si vous vous contentez de lire ou de peindre et de vous asseoir dans votre jardin.

4. Quelles sont mes trois principales priorités financières ?

Votre conseiller de la Financière des avocats peut travailler avec vous afin d’évaluer les besoins et les objectifs futurs de votre style de vie et de déterminer quelles sont vos principales priorités. Il peut s’agir d’accroître vos épargnes ou de rembourser votre prêt hypothécaire ou bien de souscrire à une assurance pendant que vous êtes en bonne santé. Si vous avez la vingtaine, élaborer un plan de retraite n’est probablement pas votre priorité contrairement à si vous avez la quarantaine.

De manière générale, plus tôt vous commencez à parler à votre conseiller de l’élaboration d’un plan et plus vous retravaillez votre plan et y apportez des modifications, mieux cela vaudra pour vous et votre famille.

 

Trouver un conseiller

 

novembre 21, 2018