Les enfants, les écrans et l’été; vous devez préparer une stratégie 

Kid with mom watching tablet

Pour plusieurs parents, le plus gros défi auquel ils feront face cet été sera : l’écran solaire contre le temps passé devant les écrans. 

C’est la fin de l’année scolaire et les camps de vacances sont annulés. Les enfants sont contraints de rester à la maison et il y a de fortes chances que vous devez encore gérer une charge de travail complète ou partielle en télétravail. L’heure est venue de préparer une stratégie qui permettra à toute la famille de rester occupée et en forme. 

Le combat contre les écrans a commencé il y a longtemps, mais il est sur le point de gagner en intensité. Les enfants voudront parler avec leurs amis en ligne, jouer à des jeux vidéo et regarder une multitude de vidéos éducatives sur YouTube. En revanche, vous voulez qu’ils profitent de l’été, qu’ils respirent l’air frais et qu’ils demeurent en forme. Voici quelques idées que vous pouvez adopter pour gérer leur temps, leurs attentes et leur tempérament durant ce qui sera certainement un été inhabituel au Canada. 

Changer les règles (un peu)

Les enfants ont été forcés de changer considérablement la manière dont ils peuvent jouer avec leurs amis. L’éloignement physique et l’isolement sont tout aussi frustrants pour eux qu’ils le sont pour vous. Les enfants ont recours aux écrans pour communiquer avec leurs camarades, car ils ne peuvent plus les voir en personne. Si vous établissiez auparavant une limite de temps passé devant les écrans, les circonstances actuelles peuvent vous obliger à assouplir vos propres règles. Avant de mettre en place des restrictions pour l’été, demandez à vos enfants pourquoi ils passent du temps en ligne et ne soyez pas fermés à l’idée de faire des exceptions. Tout le monde a besoin d’une activité qui lui permet de s’échapper.

Montrez l’exemple

Les enfants ont plus de chance de sortir dehors s’ils vous voient le faire. Cela veut dire que vous pourriez être amené à revoir votre propre relation avec les écrans. Les conférences Zoom et Skype peuvent vous contraindre à fixer un écran toute la journée, transmettant le message qu’il s’agit de ce que les adultes font. En revanche, vous pourriez plutôt montrer l’exemple en réservant une partie du dîner pour vous balader avec toute la famille ou en adoptant une routine comportant des activités physiques à l’intérieur ou à l’extérieur de la maison comme faire des promenades à vélo ou marcher avec le chien. 

Utiliser les écrans pour les bonnes raisons

Les enfants ont énormément à apprendre, en plus de tout ce qui leur est enseigné à l’école. Il existe une grande variété de ressources gratuites qui transmettent aux enfants des compétences essentielles à la vie quotidienne telles que cuisiner, s’entraîner, écrire des histoires et utiliser de nouvelles technologies. Si vous pouvez vous le permettre, nous vous conseillons de prendre un abonnement familial à un site de formation en ligne. Les enfants pourront apprendre à utiliser de nouveaux logiciels ou suivre des cours d’art, de danse ou de musique. 

Combinez le temps passé devant les écrans avec le temps passé en famille

Plusieurs entreprises offrent désormais des repas préportionnés que vous pouvez préparer chez vous. Laissez vos enfants rechercher et choisir les repas que la famille mangera. Lorsque vous recevrez les ingrédients, laissez-les préparer le repas et montrez-les à cuisiner. Vous pourriez leur donner l’occasion d’acquérir une habileté qui leur permettra de rester en santé toute leur vie. 

Cela risque d’être un été que vous n’oublierez pas de sitôt. Assouplir quelques règles, en créer de nouvelles et trouver des manières de réorganiser votre temps portera fruit.  

Faites de vos enfants des guerriers des tâches ménagères

De nombreuses applications vous permettent d’attribuer des tâches ménagères à vos enfants et de les récompenser lorsqu’ils les font. Pensez à celles qui vous permettent de déterminer comment et dans quoi vos enfants peuvent dépenser leur argent.

 

Plus d'astuces pour occuper les enfants lorsqu'on télétravaille

juin 16, 2020