Liquidités à vie. À quel prix ? 

Gold piggy bank

Analyse de la règle des 4 %

La règle dite des 4 % est devenue la formule populaire du calcul mathématique griffonnée sur une serviette en papier pour calculer la durée de votre épargne-retraite. Voici comment elle fonctionne :

  • Vous retirez 4 % de vos épargnes au cours de votre première année de retraite.
  • Le solde de votre pécule (les 96 % restants) reste investi et rapporte 4 % plus 2 % supplémentaires pour couvrir le coût de la hausse des prix due à l'inflation.
  • Tant que le solde augmente d'au moins 4 % plus le taux d'inflation actuel, vous devriez pouvoir commencer chaque nouvelle année avec un solde entièrement restauré à 100 %.

Prenons l'exemple ci-dessous dans lequel un portefeuille a un taux de rendement réel de 4 % et  génère suffisamment pour compenser une inflation de 2 %. Les 4 % représentent ce que vous retirez. Les 2 % sont ajoutés au portefeuille afin qu'il continue de croître légèrement chaque année. Gardez à l'esprit que ceci n’est qu’un exemple de la règle. Votre taux de rendement et le taux d'inflation réel varieront avec le temps.

Année Solde du compte Rendement total de l'investissement de 6% Votre retrait de 4% en fin d'année
1 500 000 $ 30 000 $ 20 000 $
2 510 000 $ 30 600 $ 20 400 $
3 520 200 $ 310212 $ 20 808 $
4 530 604 $ 31 836 $ 20 224 $

Hypothèse : l’inflation est de 2 % et le rendement réel est de 4 %. 

Et c’est ainsi que votre épargne-retraite durera éternellement. En appliquant la règle des 4 %, vous atteignez trois objectifs:

  1. Un flux de revenus qui augmente avec le temps, car le principal suit le rythme de l'inflation et de la hausse des prix.
  2. Vous conservez un accès à votre argent en cas d'urgence (ce qui n’est pas le cas si vous convertissez cet argent en une rente).
  3. Un plan successoral qui fonctionne en harmonie avec toutes vos stratégies financières pour s’assurer que votre richesse soit transférée à vos proches de la manière la plus efficace qu’il soit sur le plan fiscal.

Le calcul est solide et les résultats encourageants. Alors, qu'est-ce qui pourrait ne pas fonctionner avec la règle conventionnelle des 4 % ? Pas grand chose, sauf que vous finiriez peut-être par trop en laisser.

Voici pourquoi

Si vous parvenez à générer un taux de rendement réel de 4 % et suffisamment pour couvrir la hausse des prix due à l'inflation, votre épargne pourrait valoir autant à 90 ans qu'à 65 ans.

Fred Vettese, dans son livre The Essential Retirement Guide, donne un exemple du revenu qu'un retraité aurait pu retirer de 1988 à 2012 grâce à la règle des 4 %, avec un solde de départ de 200 000 $. Étant donné que le portefeuille augmente légèrement chaque année, le revenu du retraité augmente également. Dans ce cas, le revenu est passé de 4 % des 200 000 dollars d’origine (8 000 dollars) à près du triple de ce montant en 2012 (un peu moins de 23 000 dollars).  

Cela semble être un bon problème à avoir jusqu'à ce que vous réalisiez les opportunités perdues en cours de route. Travailler avec un conseiller est le meilleur moyen d’établir un plan de retraite en fonction de vos objectifs. Cela vous permettra de tirer parti de toutes les opportunités financières pour :

  • Profiter davantage de votre épargne à la retraite.
  • Aider les autres pendant que vous êtes en vie.
  • Offrir de l’argent aux enfants adultes à temps pour constater l’amélioration de leur vie.
  • Organiser quelques voyages vers des destinations dont vous rêviez.

Quelle est la réponse ?

En supposant que 3 ou 4 % de vos économies constituent un revenu suffisant à la retraite, vous avez plusieurs options à analyser avec votre conseiller de la Financière des avocats.

Option 1.  Retirez vos 4 % et laissez votre capital augmenter afin de pouvoir vous assurer en toute confiance qu'il restera de l'argent pour vos proches.

Option 2.  Atteignez un solde qui vous permet de retirer plus de 4 % pendant la première moitié de votre retraite, tant que vous êtes encore en bonne santé afin que vous puissiez partager et profiter de cet argent. Cela peut inclure la conversion du solde de vos économies en une rente lorsque vous aurez environ 80 ans.

Option 3.  Faites-vous plaisir. Dépensez ce que vous avez et espérez obtenir un résultat à somme nulle dans vos derniers jours. C'est quelque chose de difficile à mettre en place. De notre côté, nous ne le vous recommandons pas, car vous courez toujours le risque d’épuiser vos ressources de votre vivant  et vous devez prévoir dans votre budget des dépenses de soins de santé potentielles en vieillissant.

Calculs sur une serviette de table

Prenez un café avec votre conseiller de la Financière des avocats et il pourra vous aider à calculer le meilleur moyen de maximiser votre épargne-retraite et à déterminer à quoi pourrait ressembler votre retraite. Discutez-en dès aujourd'hui pour garder votre plan sur la bonne voie.

 

Trouver un conseiller

août 16, 2019