Quand les avocats devrait-ils consulter un conseiller financier?

Advisor looking at laptop

« Il n’est jamais trop tôt pour se procurer un conseiller financier », déclare Dawn Marchand, directrice  générale de la Financière des avocates et avocats. Elle ajoute : « Des conseils professionnels vous aideront à la fois à bâtir et à protéger votre patrimoine tout au long de votre carrière. »

Et les statistiques la soutiennent, une étude ayant montré que, sur une période de 15 ans, les investisseurs qui ont eu recours à des conseils professionnels ont accumulé près de quatre fois plus d’actifs que ceux qui ont fait cavalier seul, après ajustement pour tenir compte des différences socio-économiques et comportementales.

Mme Marchand affirme que l’un des principaux obstacles pour de nombreuses personnes est le manque de confiance en leur capacité à poser les bonnes questions. « Cela semble être une justification irréaliste, parce que les avocats ne s’attendent pas non plus à ce que leurs clients sachent toujours quoi demander. »

Pour toute personne qui souhaite contacter un conseiller pour la première fois, David Camps, vice-président du marketing et de l’expérience client chez la Financière des avocates et avocats, expose quelques idées sur la façon de commencer :

Les conseillers connaissent les questions à poser

Les conseillers connaissent les questions à poser et la première réunion consiste vraiment à apprendre à se connaître. Mais si vous voulez vous préparer à la réunion, voici quelques étapes faciles pour ce faire :

Préparez des notes et des questions

Commencez par établir une liste de vos préoccupations financières et décrivez le type de style de vie que vous souhaitez mener. Pensez à votre niveau de confort face au risque d’investissement, à l’endroit et au moment où vous souhaitez prendre votre retraite et à certaines des dépenses importantes à l’horizon, comme le remboursement de votre maison et le paiement des études de vos enfants.

Parlez à des amis ou à des collègues avisés

Il y a 20 ou 30 ans, les gens ne parlaient pas beaucoup de leur argent et de leurs projets d’avenir. De nos jours, les gens sont ouverts à partager leurs stratégies et à aider les autres à déterminer quelles questions poser. Vous pouvez également en savoir plus sur vos options de placement sur le site Web de la Financière des avocates et des avocats.

À quoi s’attendre 

M. Camps explique que le moment idéal pour les avocats et autres personnes de franchir cette étape et de consulter un conseiller financier est chaque fois qu’ils ont besoin d’un conseil spécifique, même sur des questions financières relativement simples. Par exemple, il dit que de nombreuses personnes jeunes s’interrogent sur les mérites relatifs des régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) et des comptes d’épargne libre d’impôt (CELI).

« Investir dans un REER peut être un moyen fiscalement avantageux d’épargner pour une première maison », explique M. Camps. « Mais pour l’épargne-retraite, il peut être avantageux pour les personnes jeunes de cotiser d’abord à un CELI et d’économiser leurs droits de cotisation à un REER pendant une période où leur revenu est plus élevé et la déduction fiscale plus précieuse. »

C’est le genre de conseils avisés et opportuns que tout le monde peut attendre d’un conseiller financier qualifié. Que vous débutiez dans votre carrière ou que vous soyez sur le point de commencer un nouveau chapitre de votre vie personnelle ou professionnelle, votre conseiller de la Financière des avocates et des avocats est prêt à vous aider à élaborer un plan qui évoluera avec vous. 

 

Trouver un conseiller

août 7, 2020