Le kit de départ pour une carrière en solo

Professional man on a start line

Dans un monde idéal, vous démarrez votre propre cabinet avec une liste de clients de premier ordre, des membres du personnel qui sont pendus à vos lèvres, beaucoup d'argent et toutes les assurances dont vous pourriez avoir besoin.

En réalité, il est plus probable que vous suiviez les traces de tous les grands avocats canadiens qui se sont accrochés et ont travaillé d'arrache-pied pour développer une pratique florissante. Dans cet article, nous répondons à la question suivante: « Quel est le montant minimum d’assurance dont vous avez besoin pour débuter en toute confiance ? »

Partez de zéro : l’endroit et le matériel 

Votre bureau est ouvert au public et regorge de ressources précieuses, notamment des ordinateurs contenant des informations confidentielles sur les clients. Si quelque chose arrive aux personnes, aux équipements, aux fichiers, aux informations des clients ou à vous, cela peut avoir de lourdes conséquences. Quelle que soit la taille de votre premier bureau, il y a deux assurances auxquelles vous devez souscrire le jour de votre ouverture.

L'assurance de bureau

Que votre cabinet d’avocats loue des locaux à usage de bureaux ou qu’il possède son propre immeuble, il est essentiel de disposer d’une protection contre les dommages éventuels aux biens de l’entreprise, ainsi que de nombreux autres risques.

L'assurance des frais généraux

De nombreuses dépenses ne peuvent pas être évitées si vous devenez incapable de pratiquer en raison d'une maladie ou d'une blessure. La dernière chose dont vous devez vous soucier est de savoir comment payer vos frais généraux mensuels lorsque vous devriez vous concentrer sur votre santé.

 

Protégez votre actif le plus important : votre revenu

De nombreux facteurs vont influer sur les types de couverture d'assurance que vous achetez et sur le nombre dont vous avez besoin. Heureusement, votre conseiller de la Financière des avocates et avocats peut vous proposer trois choses avant de vous lancer dans votre nouvelle pratique.

  1. Une recommandation sur l’équilibre optimal entre l’assurance vie, l’assurance maladies graves et l’assurance invalidité, adapté en fonction de votre âge et de votre revenu attendu.
  2. Une recommandation sur le nombre de couvertures dont vous avez besoin pour commencer. N'oubliez pas que la plupart de nos régimes les plus utiles vous permettent d'améliorer votre couverture au fil du temps.
  3. Une estimation précise de vos coûts d’assurance à l’avance. Cela vous permet d'avoir une certaine tranquillité d'esprit de protéger votre plan d'affaires dès le premier jour.

Au fur et à mesure que votre pratique se développe, vous pouvez toujours ajuster votre couverture, si nécessaire, afin que votre régime d'assurance s'adapte à votre vie et à votre pratique.

Planifiez à l'avance DE prendre soin de vos employés 

Vous souhaitez probablement attirer des personnes brillantes et dévouées prêtes à investir dans l'avenir de votre nouvelle entreprise. Offrir un régime d’avantages sociaux concurrentiel est un bon moyen de démontrer à quel point vous savez apprécier la contribution de chacun. Grâce à la Financière des avocates et avocats, vous pouvez proposer un plan complet dès que vous avez un minimum de trois employés seulement. Peaufiner les détails à l'avance peut faciliter le processus d'embauche et vous permettre de recruter des bons éléments plus rapidement.

Vous comptez vous lancer seul bientôt ? 

Vous pouvez compter sur l’expérience de notre équipe à la Financière des avocates et avocats pour vous aider à démarrer du bon pied. Trouvez de nouvelles idées en discutant avec votre conseiller et lisez notre article : Se lancer à son compte - 3 conseils pratiques.

 

Trouver un conseiller

Conseils pour le démarrage de cabinet

novembre 27, 2019